Han Shook

Han Shook

Agriculteur, mécanicien, romancier, ethnologue, lexicographe, assurément poète


BIO

Lexicographes : Han ShookHan Shook était le spécialiste incontesté, quoique “sauvage”, du patois du pays diois, un amoureux des mots et de leur musique, mais aussi et peut-être surtout du Pays et des gens.
Une vocation de journaliste, un garage Citroën en Hollande, son pays natal. Une passion pour les Tractions avant et surtout la mythique 22, ses phares redessinés, son confort et son moteur 3,8 litres, huit cylindres en V… En 1970 il part pour la France qui vient de rater sa Révolution mais rêve encore un peu. Le Sud, la vallée de la Drome où il s’installe en 1972 dans une ferme abandonnée. Dans ces année-là l’élevage des chèvres, en Ardèche surtout, avait le vent en poupe, généralement l’expérience ne durait guère, mais avec lui elle dura plus de quarante années à Vachère en Quint d’abord puis au Ponet. Paysan, mais aussi mécanicien dans un garage de Die ou bucheron pour arrondir les fins de mois…

Le patois il le découvre quand les voisins se mettent à parler dans une langue qu’il ne connait pas, riant de bon cœur à des plaisanteries qu’il ne comprend pas et dont il fait peut-être les frais… Il écoute, risque quelques mots, quelques phrases, se passionne… Parler, rencontrer des gens au début un peu surpris de voir un jeune, agriculteur de fraiche date, hollandais de surcroit parler la langue du vieux pays mais très heureux de lui donner la réplique…  Pas du tout une démarche de linguistes, d’ethnologues ou de scientifiques adeptes de la mise en conserve avant mise en bière. Pas de méthode, si ce n’est d’aller au hasard des rencontres, d’amis en amis d’amis, de connaissances en vagues entendu-parlé. Très rarement de magnétophone, écouter, écouter d’abord, parler, échanger, noter aussi bien évidemment dans une graphie classique quelque peu simplifiée. Il se documente aussi, les travaux de Moutier, plus basse vallée de la Drome que Diois mais une autorité incontournable, Boissier manquant par trop de rigueur, Rochas dont il intègre les notes à l’état de manuscrit informels à ses propres travaux… Depuis 1980 il collecte ainsi proverbes, histoires, chansons, recettes de cuisine, par tout le Diois, le Trièves inclus. Une aventure solitaire dans la bonne humeur et la complicité avec l’appui occasionnel de quelques lexicographes amateurs et du Musée du Trièves.

Comme je lui demandais ce qui avait bien pu le pousser à se lancer dans une entreprise comme le Pitron (Lo Pitrou / Le rouge gorge petit journal local) il répondit sans détour :
“C’est une question facile à répondre : je suis fou ! Puis pour moi c’est un devoir de transmettre une culture en voie de disparition, parce que j’ai eu la chance de rencontrer une génération occitanophone (ou encore imbibée de cette langue) d ‘une gentillesse, d’une ouverture, d’une tolérance et avec un sens d‘humour incroyable. Et je suis convaincu que la culture a une influence déterminante sur le comportement de l’homme”

Han Shook s’est éteint le 15 novembre 2016 en Hollande.
Han Shook au micro de radio-Dwa lors de la présentation à la Librairie Mosaïque de son dernier ouvrage Contes, légendes et féribourdes du Diois (Mai 2016). Un grand merci à R-Dwa pour le lien et la photo

 

Biblio

Lexicographes : Han Shook

Une production abondante servie par une entreprise d’autoédition peu commune Lo Pitron (le rouge gorge) qui a produit près d’une vingtaine de titres différents et un périodique
  Lo pitron 1979 périodique. 96 numéros. Dernier N° 2015

 Ièou m én foutou sièou de vès Gumiano – Lo Pitron –  1980
 Borlin, borlon, tot ce que chei ei bon. Lo Pitron- 1983
Trois cent proverbes et expressions du Trièves. 1988
 Goustar Gostar, la cuisine traditionnelle de la Drôme et du Trièves.  Edition bilingue – Lo Pitron -1989
De Crau en Vercors, une grande transhumance ovine.  Collectif. Édition du musée dauphinois 1991
 Maurice Viel, poète occitan de Puygiron en Drôme. Lo Pitron. 1991
 Léon Langlès Eymard : poète occitan de Saillans. Lo Pitron 1992
  Images de Die : calendrier pour l’an 2000 – collectif 2000
Le Trésor du Diois : Glossaire de l’occitan diois et de la culture dioise – Ponet : édition Lo Pitron 2002 – « Plus de 5500 mots de la langue du pays, l’Occitan Diois, récoltés dans tout le terroir de la Drôme ; des centaines de proverbes et d’expressions savoureuses avec des détails sur les traditions, l’histoire et la toponymie. Pour retrouver vos racines apprenez tout du « patois ». Sachez qu’une forte identité culturelle est une condition sine qua non pour être bien dans sa peau ! » Schook Han.
  Petit guide de conversation Français-Occitan drômois : édicion dau Pitron inspira per lo guide de conversacion francès-provençau d’André Ariès 1995
 Chansons traditionnelles et populaires de la Drôme : chansons traditionnelles et populaires recueillies auprès des anciens. Mémoires vivantes du patrimoine. 2005 
  Lo Tresaur dau Trièvas (lou trésor dou Trièva). Glossaire de l’Occitan du Trièves et de la culture Triévoise. Han Schook, Lauri Terras, Edicions lo Pitron, 2007.79p. en format A4. Plus de 4600 mots récoltés dans ce terroir de l’Isère. Des centaines de proverbes et d’expressions
 Glandage-Moskwa 41 –  roman- Han Shook – Lo Pitron, 2009
  Lo pastre –  roman – Han Schook – Lo Pitron, 200
 
Entre la Bastia e lo Perier vès Bretta –  Roman – Lo Pitron – 2014

Contes, légendes et féribourdes du Diois – Lo Pitron -2016

About the Author: chil_177_deric

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!