Le Voyage du Toyeno

Le Voyage du Toyeno / La Mitta Dzaou, la Lioura & lo Toyeno

 

  Pas de texte, une histoire, un conte, une fatorgue par définition différente chaque fois qu’elle est contée. Reste le fil conducteur, les ingrédients principaux, les personnages, une esquisse des variantes possibles… Et quelques caractéristiques relativement stables, les langues, la durée (encore que…)

 

Le Voyage du ToyenoL’Histoire

Le Voyage du Toyeno et de son valet Rougi du Chatelai de sa Mare, au fin fond du Royans, jusqu’à l’aplan d’Azincourt où il eut, la fameuse nuit de la Saint Crépin, la révélation d’un système du monde élevant les contes et légendes du vieux Dauphiné au rang des mythes fondateurs de l’Humanité et le patois Grenoblois en rival du Grec ancien. Le voyage initiatique d’un Perceval dauphinois. Une tracolet storie de par itié.

Ingrédients
  Des animaux fabuleux :
– La Mitta Dazou, Moitié de Poule, avâra, curiosa, afrontaira dans le rôle de la Mouche du coche.
– Le Lièvre Blanc, un bavard intarissable, exégète de Jean de l’Ours et fin connaisseur de la légende arthurienne. Il est à la recherche du Merle Blanc qui lui rendra sa forme humaine.
– L’Ours de Cognin, météorologue avisé,
– Veillantif, un cheval mélomane…

  Des Êtres plus fantastiques encore : Le Magou (le diable), le Boucan (le destin), Les cages (dragons) des fossés de Grenoble …
  Des personnages illustres : La Chapironette de Saint-Oyand & la Comtesse de Die, femmes de lettres, La Coti et la Laudha, ribaudes, Perceval le Gallois et quelques compagnons, Chevaliers, Henri V d’Angleterre, Roi, Jean de Berry, esthète et frère de Roi, Charles d’Albret, Connétable de France, William Shakespeare écrivain… Et d’autres non moins connus !
  Du danger, du bruit, de la fureur, des mystères & de l’amour…
  Et même un miracle ! Le trop méconnu miracle d’A Chantar m’er

Structure du récit
– Durée : 1h 30
– Langue : Français largement mâtiné de patois.
– Un récit modulable et interactif dans l’esprit des “veilleries” d’antan.
– Un ensemble de contes et de légendes dauphinoises pour fil conducteur : Jean de l’Ours, le Merle Blanc, Moitié de Poule, Jean le Broé, Pitchon et Pitchounette et quelques autres.
– Chemin faisant, une approche du vieux Dauphiné (histoire, patois, cuisine, pharmacopée…) et quelques considérations sur l’interprétation des contes et leur vraie nature.


– Berloda / Tarifs : Nous consulter
– Renseignements : Atelier de la Granatari Tel : 06 09 84 28 66
Mail :
childeric@lagranatari.com

About the Author: chil_177_deric

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!